Baignade avec bébé : oui ou non ?

- Marie Fortier

L’été s’en vient et vous vous demandez si vous pourrez vous baigner dans le lac au chalet avec votre nouveau petit bébé ? Eh bien, voici quelques recommandations sur le sujet.

Il faut savoir qu’il n’y a pas de consensus au niveau des professionnels de la santé sur la question, mais il y a néanmoins des bases d’éléments à respecter. Nous savons que les bébés de moins d’un an sont plus fragiles sur certains points reliés à l’immaturité de leurs systèmes, comme par exemple :

- Le maintien d’une température corporelle, ce qui les rend plus sensibles aux changements brusques de température ;
- Au niveau immunitaire, leur protection contre les contaminants dans l’environnement est en développement ce qui les rend plus fragiles aux infections.

En lien avec ces constats, il est bien logique de craindre les micro-organismes présents dans les lacs et étangs lors d’une baignade avec un jeune enfant. De plus, on décèle de plus en plus la présence d’algues vertes, de bactéries, champignons et autres polluants surtout en période de chaleur, ce qui peut nuire non seulement aux bébés mais aussi à toute personne exposée. 

Les bébés peuvent être contaminés en avalant de l’eau, par simple contact cutané ou encore en respirant les émanations irritantes provenant d’un plan d’eau. Peuvent s’en suivre gastro-entérite, dermatite, otites du baigneur, réactions allergiques ou encore infections respiratoires. Pour toutes ces raisons, la baignade dans les plans d’eau naturels n’est donc pas recommandée pour un nourrisson (jusqu’à un an). 

Qu’en est-il de l’utilisation d’une piscine à la maison ? En ayant le plein contrôle sur l’hygiène des lieux, les tests d’analyse et les produits ajoutés, un bébé d’un mois pourrait se baigner avec vous dans l’eau, à condition qu’elle soit suffisamment chaude pour lui bien entendu.

En ce qui concerne les piscines publiques, on suggère le plus souvent d’attendre au moins 6 mois, car il vous est impossible de vérifier si l’eau est bien contrôlée au niveau des agents antibactériens et que le chlore ou le sel se retrouve en bonne quantité pour contrer la contamination de l’eau en lien avec le très grand nombre d’utilisateurs.

Enfin, n’oubliez pas d’éviter les heures de grand soleil (entre 11h et 15h), les foules et de le protéger du soleil avec un chapeau, des lunettes, de la crème solaire, une veste de natation appropriée selon l’âge de votre bébé, etc. 

Voilà ! Vous êtes maintenant informés sur la question et prêts pour l’été en famille. On se dit à très bientôt.

Profitez du bon temps passé ensemble !

Marie Fortier, la spécialiste des bébés