L’entrée à l’école… le moment où on doit apprendre à (les) laisser-aller

Le sujet de la rentrée scolaire est omniprésent ses derniers jours et ce n’est pas surprenant ! Il s'agit d'une étape majeure pour les tout-petits qui font le saut dans la cour des grands (littéralement).

 

Comment savoir si notre tout-petit est prêt? Des montagnes russes émotionnelles de voir notre enfant se faire des amis, manger leur dîner et réussir leur indépendance – pendant qu’on pense à eux à chaque instant - il peut être difficile de savoir par où commencer pour préparer nos enfants. Voici notre top 5 des conseils pour démarrer cette nouvelle aventure du bon pied !

 

1 - S’en parler pour se rassurer (l’un comme l’autre)

 

Il est aussi important pour vous que pour votre enfant de bien comprendre cette nouvelle étape et d’être rassuré sur ce qu’il l’attend. Soyez curieux de savoir ce qu’il vit au cours des premières semaines et restez à l'écoute et disponible à recevoir ses sentiments. De cette façon, vous pourrez l’aider et le soutenir dans tous les aspects où il en a vraiment besoin.

 

2 - Rester propre… même à l’extérieur de la maison

 

Assurez-vous que votre tout-petit soit à l’aise d’utiliser les toilettes de son école publique. Si vous ne le faites pas déjà, profitez de chaque occasion lors de vos déplacements pour renforcer sa confiance et sa capacité à utiliser d’autres toilettes que celles de votre maison. Encouragez-le à s’essuyer et bien se laver les mains et (le plus difficile) ayez confiance en lui.

 

Ça vaut également pour les petits nez qui coulent ! Pour éviter à votre tout-petit d’être inconfortable, de s’essuyer avec ses manches ou de risquer les infections comme la conjonctivite (quelle horreur), glissez-lui une petite pochette de mouchoirs dans son sac à dos et veiller à ce qu’il développe le réflexe de les utiliser au besoin…. Même si c’est à toute les deux minutes.

 

3 - S’habiller tout seul - une compétence indispensable

 

Un petit accident, ça peut arriver. Si votre enfant peut s’habiller seul, il pourra se changer en toute autonomie en cas d’accident. Vous pouvez lui faciliter la tâche (et celle de son enseignant) en privilégiant des vêtements à taille élastique sur ceux à boutons et fermeture éclair. Pour les chaussures, optez pour une fermeture à Velcro. La fin de semaine, encouragez-les à jouer avec un tableau d'activités Montessori et aidez-les à renforcer leurs compétences en laçage et en boutonnage. 

 

4 - Une boîte à lunch pratique et ludique

 

Vous devez nous croire, une boîte style Bento facilitera la vie de toute la famille ! Vous adorerez lui préparer un repas dans un seul récipient (un seul plat à nettoyer... quel bonheur !) et votre tout-petit sera heureux de pouvoir piocher ici et là selon son appétit et ses envies. Psst ! Insérez un deuxième petit Tupperware dans le sac à dos pour la collation du matin.

 

Si vous avez acheté une nouvelle boîte à lunch, assurez-vous que votre tout-petit peut l'utiliser facilement. Faudrait-il organiser un petit pique-nique avec son enfant cette fin de semaine pour la tester ? Quelle belle idée !

 

5- La méthode: Je fais, nous faisons, tu fais

 

Cette méthode est notre préférée pour l'aider à acquérir de nouvelles compétences de manière simple et efficace tout en encourageant son autonomie. Tout d'abord, vous leur montrez comment faire, soit en l’assistant de manière concrète (main dans la main) ou en lui donnant des directives verbales claires. Ensuite, demandez à votre tout-petit de le faire de manière autonome devant vous. N’hésitez pas à le guider et l’encourager pendant ce temps. Enfin, ils devraient être capables d'exécuter la compétence de manière autonome, sans aucun soutien de votre part. Encouragez-le à pratiquer en lui demandant d’enseigner cette nouvelle compétence à leur peluche préférée ou encore à papa.

 

Comme vous pouvez le voir, s'adapter à une nouvelle routine est une question de confiance. Les enfants doivent avoir confiance en eux et en leurs compétences pour se sentir libres et indépendants... Et vous, parents, devez avoir confiance que vous avez tout fait en votre pouvoir pour élever un enfant autonome. Laissez-le s'épanouir dans ce nouvel environnement plein de défis... et vous serez heureux de l'avoir fait quand viendra le temps de commander la première photo de classe.

 

PS. Tout va bien se passer !